Publié dans Consommation responsable

Les couches lavables, loin d’être un retour en arrière, une véritable innovation. (n’en déplaise aux industries de couches polluantes)

Les couches lavables : un outils de puériculture du futur.

Je suis venue aux couches lavables pour mon premier enfant. Une véritable démarche écologique pour la planète mais aussi pour la santé de mon bébé.

Le marché des couches lavables est tellement énorme qu’il n’est pas simple de se repérer parmi toutes les marques, les différentes déclinaison de couches, les matières, l’entretien…. Du coup, ça peut décourager.

Le truc qui rebute c’est souvent de devoir mettre « les mains dans le caca ». Notre société en est venue à penser que « c’est sale le caca »…bah oui, bien souvent on dit aux enfants de « ne pas toucher car c’est caca » pour dire que quelques chose est sale. Je ne dis pas ça bien sur!! vous connaissez l’importance que j’attache aux mots et ce type de raccourci langagier ne fait plus parti de mes habitudes depuis bien longtemps maintenant…(mais il m’en reste d’autres a corriger je vous rassure!!). Alors, oui, on peut avoir à toucher un peu de caca de bébé de temps en temps, m’enfin quand une pamprout déborde c’est pareil…

Donc, je suis venue aux couches lavables pour plusieurs raisons :

-éviter de polluer des centaines d’années la terre avec les couches jetables qui sont un désastre écologique.

-ne pas financer des industries polluantes.

-préserver la santé de mes enfants en évitant que leurs parties génitales soient au contact de produits chimiques et ainsi essayer de préserver leurs fertilité future.

-limiter les dépenses.

Éviter de polluer des centaines d’années la terre avec les couches jetables qui sont un désastre écologique.

Les couches jetables polluent lors de leurs fabrication mais aussi des années et des années après leur utilisation (partiellement décomposable entre 200 et 500 ans) , pendant plusieurs générations.

Je n’ai pas envie de léguer à mes enfants une planète poubelle…donc j’agis en tant que citoyenne responsable en utilisant le moins possible de couches jetables, et je préfère les couches jetables plus écologique quand j’en utilise. Ils y en a plein ici

Par cet acte de consomme-acteur, je lutte contre les industries polluantes.

Ne pas financer des industries polluantes.

On se plaint tous de la pollution, que les politiques devraient agir, et bien commençons par agir en tant que consommateur en étant responsables et en faisant preuve d’éthique dans nos achats. Commençons par reprendre le pouvoir sur notre consommation au lieu d’agir comme des moutons! Nous ne sommes pas obligés de nous laisser influencer par les publicités.

Luttons contre nous même pour lutter contre les industriels.

Arrêtons de financer la pollution! 

Préserver la santé de mes enfants en évitant que leurs parties génitales soient au contact de produits chimiques et ainsi essayer de préserver leurs fertilité futur.

La fertilité a baissé ces 30 dernières années de manière assez hallucinante et cela coïncide, entre autres,  avec l’apparition des couches lavables. Alors bon, je me dis que les couches lavables, ça fait toujours ça en moins de polluant sur mon bébé….

Je suis consciente de ne pas pouvoir agir sur tout, alors là, si je peux agir et éliminer une source de polluant, pourquoi m’en priver?

Alors comment je m’organise?

Tout d’abord, j’ai récupéré les couches lavables de Big boy. Il m’en manquait pour pouvoir tourner convenablement aux lavables, du coup je me suis tournée vers FB et les groupes de ventes d’occasion. J’ai acheté des Pop in de la marque Close car elles sont jolies, faciles à utiliser, et surtout évolutives!!

L’avantage des couches d’occasion c’est qu’elles absorbent bien,  le prix bien sur!! (sans compter que c’est encore plus écolo de recycler!!) et en prime je me suis fait une copine!! (merci Stéphanie pour l’état de tes couches!!).

J’ai 12 pop in en plus de mes Flip.

J’ai revendu mes couches à tailles qui étaient trop petites au fur et  mesure que Mini a grandit et maintenant je n’ai plus que des couches évolutives.

En plus des couches , j’ai aussi opté pour des lingettes lavables :

J’ai fait les rondes et acheté les autres.

Voila mon organisation avec le seau à couches sales.Je les stocke à sec avec un peu d’huiles essentielles de tea tree. Je passe direct à la machine, cycle avec prélavage (je ne les rince pas avant de les mettre dans le seau) et avec ma lessive fétiche, la seule que je trouve efficace : L’arbre vert pour bébé et le désinfectant Piwapee.

Je fais un lavage quand le seau est plein. Tous les jours les premières semaines et maintenant tous les 3 jours a peu près.

J’ai toujours un paquet de couches jetables écolo pour la nuit car je n’ai que 2 couches lavables de nuit, et pour les entre deux lessives. Mes marques favorites sont les Naty, et les Tidoo.

C’est ti pas mignon?!!! En plus l’été, pas besoin de mettre un short pour cacher la couche!!!

Pour aller plus loin :

 

http://www.aubonsens.fr/content/11-les-couches-jetables

http://www.consoglobe.com/couches-lavables-vs-couches-jetables-2678-cg

http://www.feve-vendee.org/telecharger/couches-lavable.pdf

http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/qr/d/eco-consommation-couches-jetables-sont-elles-mauvaises-environnement-4172/

http://www.apinapi.fr/blog/2013/04/26/les-5-raisons-de-ne-pas-ceder-aux-couches-jetables/

http://www.actu-environnement.com/ae/news/fertilite_humaine_perturbateurs_endocriniens_6217.php4

Publicités

2 commentaires sur « Les couches lavables, loin d’être un retour en arrière, une véritable innovation. (n’en déplaise aux industries de couches polluantes) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s