Publié dans Education

Est-ce qu’il est beau mon dessin? – Le compliment en question.

Jamais avant d’être à l’école mon fils ne m’avait posé cette question. 

Ce type de question est apparu avec le jugement sur le travail produit par l’enfant. Vous savez, les notations soit disant ludiques (les petites têtes qui sourient ou non) 

Avant l’école , je détaillais son dessin en disant par exemple « j’adore l’association de couleur » ou « j’aime moins cette couleur « ou encore « je reconnais bien la tête du bonhomme et je vois bien ses membres » ou simplement « je le trouve très agréable à regarder »… bref j’essayais toujours de détailler ce qui me plaisais et ce qui me plaisait moins ou pas.

Je pensais ainsi que mon Big boy ne me demanderait jamais : Est ce qu’il est beau mon dessin?

Mais il faut, bien sur, prendre en compte l’influence de l’école et j’ai été quelque peu désarçonnée par cette question au début. Il m’a fallu replonger dans mes lectures sur le sujet.

J’avais donc, déjà en tête, le fait que déterminer par « beau » ou « moche » n’était pas une réponse favorable.

J’ai eu cette démarche car je ne voulais pas émettre de jugement de valeur sur une création personnelle. Le « c’est bien » ou « c’est pas bien » induit une notion de « c’est mal fait » ou « c’est bien fait » très judéo-chrétienne qui m’énerve!!! Je peux ne pas aimer une œuvre mais la juger bonne ou mauvaise comme ça,  en un mot,  ne représente pas la réalité de l’œuvre.

Dernièrement j’ai lu « Éduquer sans punir-Apprendre l’autodiscipline aux enfants » du Docteur Thomas Gordon et il parle, entre autre,  des méfaits des compliments. Je vais donc m’appuyer sur son écrit.

Alors comment répondre à cette question « maman est ce qu’il est beau mon dessin? » quand le Big boy attend une réponse positive (ou négative).

Complimenter? 

La définition de compliment selon le Dr Gordon est la suivante :  » message verbal qui communique un jugement positif sur une personne, son comportement ou une de ses réalisation« .

On pourrait se dire, comme ça, juste avec la définition que c’est plutôt un acte positif et bienveillant. mais au fait, il n’en est rien.

Par exemple si je dis :

-tu as fait un très beau dessin

-tu t’es bien appliqué sur ce dessin

-tu fais des progrès en dessin

-tu tiens mieux ton feutre….

Je fais un compliment en utilisant le message « tu ». Ce type de message provoque des effets négatifs. Je m’explique.

Les méfaits des compliments

Un compliment peut cacher un message sous-jacent de contrôle de l’enfant. 

« Les parents, les professeurs et les adultes en général, emploient principalement le compliment dans le but de susciter un changement précis chez l’enfant : étudier davantage, continuer à bien travailler, bien se conduire…ou adopter tout comportement désiré. Leurs but est de renforcer et récompenser un comportement qu’ils jugent approprié et correct. Donc, chaque compliment ou presque cache le désir inavoué de l’adulte de changer l’enfant. »

On voit bien que faire un compliment comme cela peut faire sentir à l’enfant que l’intérêt de l’adulte n’est pas sincère.

Le compliment qui cache une critique 

Le compliment peut cacher une critique subtile et indirect.

« tu t’es bien conduit cette fois » peut cacher le reproche que les autres fois il se serait mal conduit.

On vous a jamais dit « tu es super bien habillé aujourd’hui!! » euh oui pourquoi?…d’habitude je ressemble à rien?

Ou à l’école :  » des progrès mais encore de gros effort à fournir »…pfffff…je vais jamais y arriver j’ai beau trimer c’est jamais assez bien!!

On peut vite se sentir critiqué par un compliment car la manière de dire le compliment peut indiquer une critique sous-jacente.

Quand on utilise le « je » le compliment change tout de suite d’aspect, il devient sincère.

« j’adore ta jupe »

« je note vos progrès et vos efforts, continuez ainsi »…Quand j’utilise le « je » c’est mon ressenti, ma vision, et non l’autre qui fait bien, qui est bien, qui doit…. C’est moi qui parle en mon nom et je ne cherche pas a modifier un comportement mais je dis ce que je pense. Le « je » n’implique pas l’autre, ne juge pas l’autre.

Complimenter peut faire penser qu’on se positionne en supérieur.

C’est vrai que cette question de Big boy amène à me positionner en juge sur le dessin de mon Big boy.

Qui suis-je pour juger de la qualité d’un dessin de mon fils? Comment pourrais-je juger que son dessin, qui sort de son imaginaire et qui est réalisé grâce avec sa main reliée à son cerveau en pleine maturation n’est pas assez bien réalisé, pas assez beau….

Je n’ai pas plus de légitimité que si je disais que Picasso a fait vraiment du beau travail…ou que Mozart écrivait bien ses partitions!!! Par contre je peux me sentir émue, me sentir transportée par une œuvre ou au contraire ne pas me sentir concernée par telle ou telle réalisation. Donc « je » peux aimer ou « je » peux ne pas aimer quelque chose mais en aucun cas me dire que la qualité de la création va être issue de mon propre ressenti.

C’est compliqué cette question de Big boy qui parait si souvent anodine et à laquelle on a vite fait de répondre par un « oui oui c’est très beau ce que tu as fait ».

 Le compliment qui est à l’opposé du jugement de l’enfant

« Il est moche mon dessin »

« Je suis nul, j’arrive pas à faire ce truc »

« je suis moche »

« Mais non mon chéri, il est super ton dessin!! » « Bien sur que tu y arrives!! » « Mais non tu n’es pas moche!! »

L’enfant ne se sent pas du tout entendu dans ses sentiments, on essaie de le rassurer et en fait c’est pire et c’est comme ça qu’on arrive à des « de toute manière tu comprends rien!! » lancé aux parents. En fait l’enfant souhaite être entendu, écouté…et lorsque le parent utilise « l’écoute active » il en ressort une discussion ou l’enfant peut s’exprimer et résoudre lui même son problème. Il augmente ainsi son estime de lui-même.

Alors qu’est ce que je lui dis moi à Big boy? 

Et bien j’essaie de penser à m’exprimer en utilisant le « je ». J’aime beaucoup ton dessin, je trouve rigolote la tête du robot et j’adore toutes ces couleurs », « et toi qu’en penses tu? », « je préfère quand il y a plus de couleur »… mais j’essaie d’être sincère et de ne pas dire que j’aime pour lui faire plaisir. En fait je continue ce que je faisais déjà, j’ai juste remis un peu de théorie derrière afin de ne pas me perdre…

J’essaie d’être vraie dans ma parole. Au final, c’est en étant honnête qu’on apprend l’honnêteté et c’est pour moi une valeur importante à avoir et à transmettre.

Être parent c’est faire passer des valeurs auxquelles on tient. Comme nous sommes un modèle de référence pour nos enfants, il est important d’être ce que l’on veut faire passer.

Et sinon, comment faire face à la production excessive d’œuvres.

Je sais pas vous mais alors, moi, Big Boy est très prolixe en terme de dessin, et bien évidemment on ne peut pas tous les accrocher au risque de se retrouver avec un nouveau papier peint!!!

Alors je lui ai fait un classeur afin de conserver ses créations, je les classe dans l’ordre de réalisation, mois par mois.

 

 

Le classeur. Sur la tranche, j’indique la période des dessins (janvier 14 à..)

 

Les dessins affichés qui seront mis en classeurs au fur et à mesure…

 

 

Je trouve ça rigolo de voir l’évolution de ses bonhommes et pratique pour les regarder, comme un livre quoi!! Bien sur certains dessins vont malgré tout finir recyclés…

 En conclusion

Je vous ai parlé du dessin mais le compliment peut se retrouver dans plein de situations différentes…l’utilisation du « je » est pour moi rentré dans un automatisme mais il ne faut jamais se reposer sur ses acquis et c’est la raison pour laquelle je continue à lire sur le sujet…d’autant plus que la pression scolaire va aller en augmentant avec les années et que je pense qu’il est important que les enfants travaillent pour eux et non pour satisfaire les désirs ou les attentes d’autrui. Je tache donc de prendre de bonnes habitude dès aujourd’hui.

 

 

Pour aller plus loin : 

Livre :

Éduquer sans punir-Apprendre l’autodiscipline aux enfants. Docteur Gordon. Édition poche Marabout. Chapitre 3 Pourquoi les récompenses sont inefficaces. P49

Blogs :

http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/03/04/29360505.html

http://www.laporteedesmots.org/donner-et-recevoir-un-compliment/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s