Publié dans Coups de gueule

Choisir d’être un parent au foyer

Mme Najat Vallaud-Bellckacem veut sauver les « pauvres » mères au foyer de leur « misérable » condition!!

Mais j’ai pô besoin d’être sauvée moi!!!

Depuis 1984 le congé parental peut être pris soit par le père soit par la mère.

Alors oui, c’est sur, …on peut pas dire que les pères se soient jetés comme des malades sur cette super opportunité de pouponner leurs bambins… mais bon, en même temps ça ne fait pas si longtemps non plus que les femmes ont le droit de vote, de bosser, et d’avoir un compte en banque…, les choses prennent du temps…et encore plus quand le gouvernement ne veut pas VRAIMENT influencer les pères à prendre un congé mais plutôt remplir les caisses de l’état (ou plutôt, à moins les vider) sous couvert d’égalité.

Il y a, en plus,  un critère mathématique de survie de la famille qui établi que celui qui gagne le mieux sa vie sera le support financier du couple. Or il est de notoriété publique que l’homme, à compétences égales, touche un meilleur salaire que la femme. Il ne va donc pas aller pouponner au risque de ne plus pouvoir payer le logement, les impôts et surtout à bouffer!!!

Un autre facteur est celui du problème de garde des rejetons… Hé oui, ça coûte cher!!! si tu fais partie de la classe moyenne tu payes très cher, si tu as la chance d’avoir une place en crèche il te faut en plus une baby sitter pour le soir.. bah oui quand tu as une heure de trajet pour arriver à la crèche et que tu termines à 18h…et bien tu arrives pile poil à 19h, donc une demi-heure après la fermeture de la crèche municipale…

Donc :  baby sitter, que tu vas payer 10 euros de l’heure of course, et qui n’acceptera pas de bosser pour moins de 2 heures par soir…normal hein…

Si tu as une assistante maternelle…alors euh, il y a certaine villes ou c’est quasi mission impossible d’en trouver une…une de libre…bien sur et puis c’est quand même plus cher que la crèche. Alors si en plus on se met en tête d’en trouver une qui nous convient….doublement mission impossible.

Un autre facteur est a prendre en compte : l’envie d’un des deux parents de s’occuper du rejeton ( et plus qu’une petite demi-heure par jour). C’est pas forcement la femme, certaines femmes ont une carrière avant leurs enfants, ce qui est tout à fait compréhensible, ce n’est pas parce qu’on est une femme qu’on a envie de materner, un père peut aussi avoir envie et besoin de materner.

Nombre de pères ne s’autorisent peu être pas encore à prendre cette place qui n’est pas franchement bien reconnue par la société…mais vu comment on traite les mère au foyer dans notre société je ne vais pas leur jeter la pierre !

Pourtant, dans certains pays qui mettent au cœur de leur politique le bien être de l’enfant et de sa famille (comme en Suède par exemple) il s’avère qu’élever ses enfants et passer du temps avec eux est source de richesse et permet à l’individu de développer de nombreuses compétences utiles à la société.

Les parents qui s’occupent de leurs enfants sont considérés comme de véritables individus utiles à la société….c’est foufou non?!!! Et dans ce pays, les pères prennent leurs congés et avec plaisir en plus…!!! Si vous voulez il y a  un film documentaire qui montre bien tout ça :  « Si j’aurais su…je serais né en Suède »

 

Le « travail » est il forcément source d’épanouissement ?

Et bien, je vais peut être étonner Najat, mais non…tout le monde n’est pas épanoui au travail…je dirais même que rare sont les chanceux qui ont un travail qu’ils trouvent épanouissant.

Alors pourquoi penser que les parents au foyer seront plus épanouis à l’extérieur de leurs domicile, à courir partout, pour un salaire de merde au smic,  pour un patron pas reconnaissant du tout et des horaires pourris moisis…

J’ai travaillé pendant 12 ans, j’étais Éducatrice de jeunes enfants en crèche. J’étais passionnée par mon métier, par l’éducation, la pédagogie, j’ai toujours beaucoup travaillé, bossant  37 heures 30 par semaine et en ayant des horaires qui changeaient souvent du jour au lendemain à cause du manque de personnel, avec deux heures de transport par jour….ça ne m’a jamais embêté de faire 4 fermetures par semaine de crèche et rentrer chez moi a 19h30 passées… et puis continuer à bosser un peu parce que  : il faut terminer le compte rendu de la réunion mais qu’on a pas de temps imparti dans nos heures de boulot…parce que il faut aussi lire et continuer à enrichir sa formation et sa pratique…préparer un spectacle de Noël.., monter un projet afin d’améliorer l’accueil des enfants…Les 37 heures30 se transforment vite en 45!!! plus les temps de trajet…enfin bref, vous connaissez tous ça…ou pire…

Alors tant qu’on a pas d’enfants, ça va….encore que je suis quand même passée par un temps partiel a un moment de ma carrière professionnelle telement je ne supportais plus ce qu’on appelle sympathiquement « les douces violences institutionnelles »…enfin ça, c’est une autre histoire….alors là, c’est sur que l’épanouissement n’était pas au rendez vous.

Je vous rassure j’ai quand même bossé dans 2 crèches vraiment top!!! une en début de carrière et une avant mon congé maternité.

On pense souvent que la mère au foyer n’est pas épanouie,  mais est ce qu’on se demande si une personne qui travaille est épanouie? elle?!! est il prévu un projet de loi pour favoriser l’épanouissement de l’individu au travail?

Ce serait pourtant intéressant d’entendre: « arrêtez de travailler si vous n’êtes pas épanouis » « l’Etat va mettre tout en oeuvre pour que les employés soient épanouis au travail, les entreprises qui ne feront pas cet effort se verront sanctionnées par un impôt supplémentaire », les actionnaires iront se faire empapaouter chez les Grecs et grâce à tout l’argent qui ne leur sera pas allègrement donné, les travailleurs seront chouchoutés car ce sont eux la richesse du pays »… Bon, ça va…j’ai le droit de rêver..non!!!???

Une conciliation difficile entre travail et famille

Il y a plein de raisons qui rendent cette conciliation difficile : (liste non exhaustive of course)

-le manque de place en crèche/assistante maternelle

-la question de la qualité de l’accueil des enfants avec des équipes sous tension à cause du manque de personnel.

-la question du cout des frais de garde

-les horaires de travail tard le soir (après 18h) et le temps de transport long (souvent 2 heures au moins) a cause du prix exorbitant des loyer en ville.

-les problèmes de garde des enfants malades (qui pour ma part étaient quasi hebdomadaire la première année de crèche)

-l’envie de s’occuper de nos enfants car après tout, on a qu’une vie

-trouver du travail et  encore plus dur : trouver un travail qui nous plaise, pas trop loin de chez soi avec des horaires qui nous conviennent!!! (perso, je me suis mise à jouer au loto car il y a plus de probabilité de gagner!!)

-le stress constant : des horaires, des maladies infantiles multipliés avec la collectivité…

Enfin, tant et tant de difficultés qu’ill faut bien se mettre à l’évidence: à l’heure actuelle, en France, on peut difficilement être parents et avoir une carrière professionnelle palpitante…il s’opère obligatoirement un déséquilibre du fait que ces deux mondes sont particulièrement opposés et séparés. Soit un déséquilibre pour l’individu qui est obligé de pallier à son absence d’un coté ou de l’autre, soit un déséquilibre dans le couple.  Soit il y a une personne du couple qui freine des deux pieds professionnellement, soit il appuie sur l’accélérateur pour payer quelqu’un qui s’occupera des mômes et du ménage…ou alors, autre solution :des grands parents très disponibles donc à la retraite mais pas non plus à trop vieux ni pas trop éloignés…

Arrêtons de parler des « mères au foyer » pour parler des « parents au foyer »…

Depuis 9 mois, je suis une « véritable » mère au foyer : aucune ressource (ce qui me paraissait impensable il y a quelques mois!!!), pas de caf, pas de congé parental…je suis ce qu’on appelle apparemment « une invisible ». J’ai encore ma propre carte de sécu mais je sais que bientot,  je la perdrais pour être sur celle de mon mari (à moins que d’ici là une loi ne nous interdise de bénéficier de la sécu).

Je ne suis pas en dépression et ma vie est bien remplie…

Je ne suis pas une mère au foyer mais un parent au foyer, je ne me définis pas par mon sexe et ce n’est pas mon sexe qui détermine mon choix…alors je souhaite qu’on cesse de réduire mon choix à mon sexe…

La vie du parent au foyer est inintéressante et pauvre en enrichissement?

 Pas du tout… merci de demander, mais demandons cela à une femme ou un homme qui bosse à domicile? A un assistant maternel par exemple? A quelqu’un en freelance?  Les métiers de la petite enfance ne sont déjà pas très valorisés donc l’assistant maternel ne se sent certainement pas reconnu comme il le devrait pas la société. Mais enfin, tout le monde s’accorde a dire qu’être assistant maternel est un métier…alors qu’être parent au foyer ne l’est pas.

Peu être devrions nous nous interroger sur la notion de travail elle même!! Pourtant sa définition est parfaitement claire, dans le petit Larousse : activité de l’Homme appliquée à la production, à la création, à l’entretien de quelque chose. Et la définition que je préfère est celle la :

 

Le travail est un effort

individuel ou collectif, physique ou intellectuel,

conscient, délibéré, créatif,

professionnel ou non,

dont le but tend à la concrétisation d’un projet, d’une idée

– ou d’un ensemble de projets et d’idées –

ne donnant pas nécessairement lieu à un résultat abouti,

mais ayant leur finalité,et dont la rétribution, s’il en est une, peut être morale ou matérielle. 



Alors suivant cette définition, je considère que les parents aux foyer travaillent. Et qu’il serait juste que ceux ci aient une reconnaissance sociale…

Pour ce qui est de mon épanouissement et bien ça va merci…

Ma vie sociale me convient, j’ai des nouvelles copines ( facebook mon ami passe du virtuel au réel) ma vie intellectuelle est riche en lectures…sur l’éducation par exemple.

Et  je développe des compétences dans plein de domaines :

– management situationnel

-gestion des plannings

-développement de l’empathie et de l’altruisme

-aptitude à la résolution des conflits

-développement de l’écoute active

-optimisation de la gestion de mon temps

-organisation et gestion de l’intendance

-approfondissement de connaissances des soins d’urgences et premiers secours,

-développement de qualités artistiques et culinaires,

-connaissance du web et autres moyens pour accéder à l’information,

-développement des connaissances sur les neurosciences et le développement des enfants,

-apprentissages de techniques de communication non-violente et respectueuse de l’autre….

-apprendre à se débrouiller avec moins de ressources et à pratiquer une consommation raisonnée, faire marcher le commerce local et non les grandes surfaces (je participe ainsi à l’économie locale et en mangeant locavore à la diminution de l’empreinte énergétique de ma famille)…..

-etc…

 

Si vous recherchez vraiment plus d’équité Mme Vallaud-Bellckacem :

Reconnaitre la valeur sociale des parents au foyer  c’est permettre aux pères de s’autoriser à prendre cette place

Bah oui personne n’a franchement envie d’être rabaissé et mal vu…et en plus puni fiscalement!!

Créer un véritable statut de parent au foyer, aider les parents au foyers à développer des compétences qui servent la société : accès a des formations d’éducations bienveillantes tel que Gordon ou Faber et Mazelish par exemple, dans le but de permettre à des génération d’enfants d’être biens dans leurs baskets d’être plus pacifiques et respectueux les uns des autres.

Nous pourrions ainsi diminuer le nombre d’enfants souffrants de maltraitance (et mourant sous les coups) comme à l’image de la Suède par exemple. Mettre en place nombres de structures d’accueil parents/enfants qui iraient aussi dans ce sens, sans jugement mais avec bienveillance.

Aller vers des horaires de travail plus compatibles avec une vie de famille …(à limage de la Suède aussi) ce n’est pas parce qu’on reste tard au travail qu’on est efficace : faire acte de présence en glandant au bureau pour ne pas partir parmi les premiers est souvent bien vu en France…

 

Peut être que si au lieu de vouloir remettre les femmes au travail salarié on faisait plutôt ça :

– un congé parental mieux rémunéré et bonifié pour le couple si le deuxième parent prend au moins 6 mois.(mieux vaut une récompense que la crainte d’une punition)

– inciter les employeurs à signer la charte de la parentalité en entreprise.

-créer des lieux d’accueil enfants/parents à l’image de ceux existant en Suède afin de permettre aux parents au foyer  de se rencontrer mais aussi de développer de nouvelles compétences à travers la formation à la  communication non violente

-créer plus de places d’EAJE pour les 1/3ans et augmenter la qualité d’accueil. Favoriser le développement de petits EAJE (Établissement d’accueil de Jeunes Enfants) de proximités et à tailles plus familiales pour favoriser la proximité.

-favoriser la garde par les parents pour les enfants jusqu’à 1 an  et offrir une garantie via le droit opposable d’une place en EAJE dès les 1 an de l’enfant.

 

Alors, Mme Vallaud-Belkacem ….je ne pense pas servir à rien et je peux même vous dire que ce que je fais me passionne….et vaut largement une reconnaissance monétaire (même si je cracherais pas dessus).

Ma vie est mon choix, j’aime ce que je fais, j’aime être auprès de mon enfant, cela m’épanoui entièrement. Je n’ai pas fait ce choix car je suis une femme, j’ai fait ce choix car je suis MOI...un individu, un être humain qui a besoin de s’occuper pleinement de son enfant….

Merci, mais je n’ai pas besoin qu’on vienne me sauver de ma pauvre condition, je n’ai pas besoin qu’on me dise ce qui est bon pour moi, je revendique ma liberté de décider pour moi-même. Je n’ai pas besoin d’être punie en étant sanctionnée par une amende déguisée afin de me remettre dans le droit chemin.

Je revendique mon statut de parent au foyer.

 

Merci

 

http://www.parents-au-foyer.com/ 

et la Lettre ouverte de Working Mama pour Mme Vallaud-Bellckacem

 

la pétition

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/najat-vallaud-belkacem-ministre-des-droits-des-femmes-mere-au-foyer-est-un-metier

 

Entretien aux Echos de Mme La Ministre des Droits des Femmes

 

les blogs

  1. Vivi Mam’s Blogue  : http://vivi-mams31-blogue.com/2014/01/03/moi-maman-je-parle-ouvertement-a-mme-la-ministre-des-droits-des-femmes-%E2%99%AA%E2%99%AB%E2%99%AA%E2%99%AB/&  http://www.paroledemamans.com/ma-vie-de-maman/paroles-de-mamans/moi-maman-je-parle-ouvertement-a-mme-la-ministre-des-droits-des-femmes
  2. Cathy Ams : http://misskty-strophe.blogspot.fr/2014/01/maf.html &  http://misskty-strophe.blogspot.fr/2014/01/je-suis-maman-au-foyer.html
  3. Juliette Conboudu   : http://conboudu.com/2014/01/sanctionn%C3%A9e-pour-cause-de-maternit%C3%A9.html&   http://conboudu.paroledemamans.com/view/sanctionnee-pour-cause-de-maternite
  4. Delph Dolce http://www.familledolce.fr/maf-mere-au-foyer/
  5. Princesse Aleahttp://princesseaela.wordpress.com/2014/01/03/les-femmes-au-foyer-bientot-taxees/
  6. Malova vanou: http://lesmicmacsdemalova.over-blog.com/2014/01/quand-les-mères-sont-devenues-ringardes.html
  7. Blabla parce que les filles ne sont pas que des pipelette http://blablapipelettes.canalblog.com/archives/2014/01/03/28812777.html
  8. Blandine Ricardhttp://bsricard_des_deux_sevres.paroledemamans.com/view/je-suis-maman-au-foyer-et-je-l-assume
  9. So et ses lardonshttp://popietteetseslardons.blogspot.fr/2014/01/mere-au-foyer-n-pas-une-insulte.html?m=1
  10. Chamallow Addicthttp://chamallow-addict.blogspot.fr/2014/01/pas-touche-la-famille.html
  11. Les aventures de Kekette la crevette :  http://kekettelacrevette.over-blog.com/
  12. Kris : http://instantdeparents.wordpress.com/2014/01/04/linstant-madame-la-ministre/
  13. Anna Etincellehttp://amourdenfantsetief.blogspot.fr/2014/01/mere-au-foyer-le-plus-beau-metier-du.html
  14. Meso Kee : http://enfantslibres.eklablog.com/libre-de-choisir-a105652728
  15. Fleur de thym : http://symbiose-et-tourbillon.publicoton.fr/je-suis-mere-au-foyer-c-est-mon-metier-et-j-aime-ce-que-je-fais-171706
  16. Maëline De la tribu de Maëline : http://amaeline.com/mesavisdemaman/2014/01/mme-la-ministre-jai-bien-peur-que-vous-vous-trompiez/
  17. Maman Mammouthhttp://mamanmammouth.blogspot.fr/2014/01/jetais-maman-au-foyer-et-jaurais-aime.html
  18. Papa Panique : http://papapanique.com/2014/01/pourquoi-jai-choisi-de-rester-avec-ma-fille-lettre-ouverte-a-najat-vallaud-belkacem-ministre-des-droits-des-femmes-et-de-la-communication/
  19. fannyfans : http://fannyfans.paroledemamans.com/view/une-bonne-et-une-mauvais-nouvelle
  20. Esperanda de Maman au foyer, c’est pas un métier ? : http://mamanaufoyercestpasunmetier.wordpress.com/2014/01/06/defendons-notre-droit-a-elever-nos-enfants-nous-memes

Pour aller encore plus loin : le rapport d’une mission sur l’emploi des femmes.

http://www.najat-vallaud-belkacem.com/wp-content/uploads/2013/12/20131209-rapport-emploi-femmes-Severine-Lemiere-Final.pdf

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s